Tous | A B C D E F G H I L M N O P Q R S T V W Z
Il y a actuellement 118 définitions dans ce répertoire
Actif
On désigne par actif tout produit financier – appelé aussi instrument, la signification est la même - ouvert à la transaction et que l’on peut acheter ou vendre. Par extension, dans le monde de la finance, on désigne par actifs TOUTES les produits financiers faisant partie d’un patrimoine financier.

Actif sous-jacent
On désigne ainsi tout produit financier auquel est adossé un produit dérivé. Par exemple, le contrat Future EUR/USD est l’actif sous-jacent du produit dérivé CFD EUR/USD ; le warrant AAPL est quant à lui le produit dérivé de l’action APPPLE qui, elle, est l’actif sous-jacent. Attention, le terme sous-jacent, utilisé seul, n’existe pas et est souvent utilisé à tort dans le monde du Forex.

AMF
L’AMF – Autorité des Marchés Financiers – a pour rôle de protéger sur le territoire français les investisseurs particuliers, l’épargne en général, et de veiller à la réglementation des marchés financiers comme la Bourse de Paris. L’AMF a pour prérogatives la possibilité d’enquêter sur les activités financières douteuses et peut également émettre des mises en demeures voire des sanctions lorsque nécessaire. Garante du bon respect des règles et des lois, elle peut donner son agrément aux courtiers répondant à tous les critères de régularité. Elle émet annuellement une liste noire des courtiers (sites internet ou entités) proposant des produits financiers à la vente sans en avoir le droit.

Analyse fondamentale
L'analyse fondamentale - « la Fonda » dans le jargon des traders - est une forme d'analyse des marchés basée sur des facteurs extérieurs aux graphiques comme les actualités, les nouvelles économiques, politiques et géopolitiques, ainsi que toute donnée permettant des projections économiques. Souvent associée à l’analyse technique, elle permet aux traders d’anticiper les mouvements d’un actif ou d’un marché et les aide dans leurs décisions d’investissements sur les différents horizons de temps, que ce soit pour les opérations intraday ou moyen/long terme. En résumé, on peut dire que l’analyse fondamentale est l’étude du contexte de marché

Analyse technique
L'analyse technique est l’étude des mouvements du prix d’un actif ou d’un marché à travers son graphique en vue de prévoir ses mouvements futurs. Les analystes techniques – tout trader est en fait de facto un analyste technique – se basent sur le fait que tout ce qui doit être connu sur un actif donné est déjà intégré dans le prix, que les tendances et mouvements se répètent selon des schémas identifiables et que les acteurs du marché se comportent de manière similaire dans des situations déjà connues et identifiables. Ils se concentrent exclusivement sur les chandeliers, les niveaux de prix (supports et résistances) et utilisent des outils mathématiques (indicateurs) afin de prendre leurs opérations sur les marchés. En résumé, on peut dire que l’analyse technique est l’étude du prix. Elle est souvent complétée par l’analyse fondamentale permettant d’y associer une vision contextuelle du marché.

Appel de marge
Les appels de marge sont appliqués par le courtier lorsque vous ne disposez plus de suffisamment de capital pour garantir vos positions ouvertes. Si votre marge tombe à 100%, cela signifie que l’intégralité du capital disponible est engagée. En dessous de ces 100% de marge, le courtier commencera à clôturer au fur et à mesure les positions en plus forte perte latente afin de libérer de la marge disponible.

Ask
Le cours d’un actif est représenté par deux prix : le prix acheteur (ASK) et le prix vendeur (BID). Lorsque vous achetez, c’est le prix ASK qui est pris en compte. La différence entre le ASK et le BID correspond au SPREAD qui est également la commission du courtier prise à l’entrée et à la sortie de l’ordre. Sur MT4, ASK et BID sont indiqués dans la fenêtre « Observation du marché ». Ils sont également matérialisés sur le graphique par une ligne grise par défaut (BID) et une ligne rouge (ASK) que l’on fait apparaître en faisant clic-droit puis « Propriétés » puis « Général » et « Montrer la ligne Ask ».
ask-trading-definition
ask-trading-definition-2

Au marché (ordre)
L’ordre au marché est le type d’ordre le plus simple : c’est un ordre d’achat ou de vente direct au prix du marché à l’instant T. Sur MT4, on peut effectuer un ordre au marché par un simple clic (il faut au préalable avoir coché « Trading en un clic » dans l’onglet Trading du menu Outils / Options). L’ordre est alors immédiatement placé au prix indiqué.

Balance commerciale
La balance commerciale est un indicateur économique donnant la différence entre les importations et les exportations d’un pays sur une période donnée. Le résultat de la balance a plus d’impact sur la devise du pays concerné que sur les Indices de celui-ci.

BCE
La BCE – Banque Centrale Européenne – est l’institution monétaire qui regroupe toutes les banques centrales des pays adhérents à l’Union Européenne. Fondée en juin 1998, elle définit et régule la politique monétaire de la Zone Euro. Elle gère également l’émission de la monnaie unique et les réserves de change des états membres. Elle est indépendante des autres institutions Européennes.

Bear
Les bears (ours en anglais) sont les opérateurs ayant un sentiment baissier sur les marchés et sont donc vendeurs.

Bear market
Un bear market est un marché en tendance de fond baissière.

Bearish
Être bearish, pour les opérateurs et les traders, signifie être vendeur.

Beige Book
Le Beige Book est un rapport publié par la FED, deux semaines avant la réunion du FOMC (huit fois par an à dates non fixes). Il recense et compile l’état économique des états à travers les rapports d’experts et acteurs majeur de l’économie. C’est sur la base de ce rapport – particulièrement important – que le gouverneur de la FED prendra la décision de maintenir, baisser ou augmenter les taux d’intérêts. Publique, le Beige Book peut être consulté par toute personne sur le site de la FED à cette adresse : https://www.federalreserve.gov/monetarypolicy/beige-book-default.htm

Bid
Le cours d’un actif est représenté par deux prix : le prix acheteur (ASK) et le prix vendeur (BID). Lorsque vous vendez, c’est donc le prix BID qui est pris en compte. La différence entre le ASK et le BID correspond au SPREAD qui correspond également à la commission du courtier pour l’entrée et la sortie de l’ordre. Sur MT4, ASK et BID sont indiqués dans la fenêtre « Observation du marché ». Le BID est matérialisé sur le graphique par une ligne grise par défaut.
ask-trading-definition
ask-trading-definition-2

BOC
B.O.C est l’acronyme utilisé pour désigner la banque centrale du Canada « Bank of Canada ».

BOE
B.O.E est l’acronyme utilisé pour désigner la banque centrale d’Angleterre « Bank of England ».

BOJ
B.O.J est l’acronyme utilisé pour désigner la banque centrale du Japon « Bank of Japan ».

Breakout
Le breakout (sortie, échappement, en Anglais) est la rupture ferme d’un niveau – résistance, canal, oblique, haut ou bas de range, moyenne mobile etc. – par le cours. L’emploi du terme breakout est plus souvent utilisé pour décrire un mouvement haussier fort, le cours ayant hésité à franchir un niveau puis le cassant à la hausse au cours d’une accélération. Une rupture par le bas d’une ligne de cou de figure chartiste est un breakout baissier.

BRENT
Le BRENT est le nom communément employé par les traders et les courtiers pour désigner un des deux actifs liés au pétrole (OIL). Tout comme le WTI, Le BRENT sert de référence mondiale pour définir les cours du pétrole brut.

Broker (Courtier)
Le Broker (ou courtier) est l’intermédiaire (devant être idéalement régulé par les autorités de contrôle des marchés financiers) qui permet aux traders particuliers ou professionnels de détenir un compte de trading dont les fonds sont ségrégés et de passer des ordres de vente et d’achat sur les différents marchés.

Bull
Les bulls (taureaux en anglais) sont les opérateurs ayant un sentiment haussier sur les marchés et sont donc acheteurs. Pour l’anecdote, c’est une sculpture de taureau en bronze qui trône devant la bourse de New York et en est l’emblème.
bull-trading-definition

Bull market
Un bull market est un marché en tendance de fond haussière.

Bullish
Être bullish, pour les opérateurs et les traders, signifie être acheteur.

Buy
Action d’acheter. Poser un ordre d’achat.

Buy limit
Un ordre Buy limit est un ordre d'achat différé à seuil de déclenchement dont le prix d’ouverture est inférieur au cours actuel. Cela signifie que l’on attend que le cours baisse pour atteindre le prix - plus bas - sur lequel on souhaite acheter. Les ordres Buy limit peuvent se placer à l’avance et rester en attente de déclenchement.
buy-limit-trading-definition

Buy stop
Un ordre Buy stop est un ordre d'achat différé à seuil de déclenchement dont le prix d’ouverture de l’ordre est supérieur au cours actuel. Cela signifie que l’on attend que le cours monte pour atteindre le prix - plus haut - sur lequel on souhaite acheter en anticipant que celui-ci continue à monter. Les ordres Buy stop peuvent se placer à l’avance et rester en attente de déclenchement.
Buy-stop-trading-definition

Câble
Le Câble est le nom – rarement utilisé – de la cross (paire de devises) GBPUSD, à savoir la Livre Sterling contre le Dollar US.

Calendrier économique
Le calendrier économique permet de prendre connaissance, à jours et heures définis, des principales publications économiques des différents états et institutions. Les traders utilisent le calendrier économiques pour savoir avec précision quelles données doivent être publiées, de quel pays et à quel moment. Ceci leur permet de tenir compte de ces publications par avance, celles-ci pouvant affecter leurs positions en cours ou à venir.

Cambiste
Le cambiste est un trader opérant sur le marché des changes. Le terme est plutôt utilisé dans le secteur bancaire.

CFD
Le CFD (Contract for Difference) est un instrument financier permettant aux traders particuliers de spéculer sur un actif sans avoir à l’acheter, contrairement aux contrats Futures que les traders doivent acheter. Les gains ou pertes se font sur la différence du prix d’ouverture et de clôture, d’où leur nom. Les CFD sont des produits dérivés adossés à des contrats Futures et en reproduisent les cotations très précisément. Ils permettent de traiter tout type d’actif avec des effets de levier importants.

Chandelier japonais
Un chandelier japonais est la représentation graphique la plus commune du prix d’un actif sur une unité de temps donnée, formant ce qu’on appelle une bougie. Celle-ci comprend le prix d’ouverture, de clôture, le plus haut et le plus bas atteints par l’actif pendant l’unité de temps considérée. La couleur de la bougie – verte si haussière, rouge si baissière – donne également une indication claire de l’orientation du cours. Chaque bougie représente une période de l’unité de temps du graphique visualisé (30 mn pour M30, 4 heures pour H4 etc.).

Voir la vidéo FWA "Découverte Chandeliers Japonais".

Commodities
Le terme « commodities » désigne la famille d’actifs des matières premières. Celle-ci est subdivisée en deux catégories : les « hard commodities » comprenant les métaux et le pétrole et les « soft commodities » comprenant les matières premières de consommation comme le blé, le coton, le café...

Conference Board
Le Conference Board est une entité économique US faisant autorité pour la publication de données économiques majeures de l’économie Américaine. La publication la plus suivie par les opérateurs à travers le calendrier économique est le Consumer Confidence Index – Indice de confiance des consommateurs – publié mensuellement. Cet Indice, généré à base de sondages et enquêtes, reflète la conjoncture économique du mois passé ainsi qu’une projection sur les mois à venir. En plus du chiffre global publié sur le calendrier économique, ce rapport détaille également le sentiment des consommateurs par foyer, incluant de nombreuses données telles les revenus par tranche d’âge, par région et par état, le niveau d’épargne, les capacités d’emprunt. Il faut donc le comprendre comme un indicateur d’évolution à venir. Un chiffre inférieur à 100 est considéré comme négatif et reflète un sentiment d’inquiétude des consommateurs et donc un éventuel ralentissement de leurs dépenses.

Consensus
Dans le calendrier économique, le consensus est le chiffre attendu et estimé d’une publication. Il est la plupart du temps défini par un sondage auprès des différents acteurs majeurs du secteur de la publication concernée. Le différentiel entre le chiffre anticipé par les opérateurs et le chiffre réellement publié est une des sources principales de volatilité sur les marchés.

Consolidation
La consolidation est un terme utilisé en analyse technique pour décrire un état du cours évoluant dans un couloir étroit et interprété comme une hésitation ou un repos du cours. La consolidation a souvent lieu après un fort mouvement directionnel, les opérateurs étant en attente de nouveaux éléments leur permettant de prendre une décision pour poursuivre ou non le mouvement sur l’actif concerné.

Contrat
Terme souvent utilisé à tort dans le monde du CFD, le « contrat à terme » dit aussi « contrat Futures » ne concerne techniquement que les Futures. Réservé aux professionnels disposant de capitaux importants, il est la matérialisation d’une transaction officielle entre un acheteur et un vendeur à un prix donné et avec une date d’expiration connue. Il n’y a pas d’effet de levier sur les contrats Futures.

Correction
Une correction est un fort mouvement de baisse du cours ou du marché par rapport aux derniers plus hauts. Elle peut être technique – souvent due à des prises de bénéfices ou à des placements de positions des opérateurs sur des niveaux d’achats à bon compte – ou liée à des annonces économiques ou événements soudains et importants. Une correction de cours est également à considérer en fonction de l’unité de temps ; elle peut être brève ou de moyen terme et potentiellement amorcer un retournement de marché.

Courtier (Broker)
Le Courtier (ou Broker) est l’intermédiaire (devant être idéalement régulé par les autorités de contrôle des marchés financiers) qui permet aux traders particuliers ou professionnels de détenir un compte de trading dont les fonds sont ségrégués et de passer des ordres de vente et d’achat sur les différents marchés boursiers.

Cross
Terme anglais couramment utilisé pour désigner une paire de devises.

Day trading
Le day trading (ou trading intraday) est une manière de trader qui consiste à ouvrir et clôturer toutes ses opérations au sein d’une même séance boursière, avant la clôture des marchés afin de ne pas rester en overnight. On appelle « day trader » l’investisseur pratiquant ainsi.

Devise
Une devise est une unité monétaire émise par un état et acceptée lors de transactions nationales et/ou internationales. Sur le marché des monnaies, aussi appelé « Forex », il faut regrouper deux devises pour former une paire (ou « Cross » en anglais) : EUR/USD, GBP/CAD etc.

Double creux / Double bottom
Voir la vidéo FWA "Chartisme Top & Bottom".

Double sommets / Double top
Voir la vidéo FWA "Chartisme Top & Bottom".

Dovish
Du mot « dove » en anglais, signifiant « colombe », ce terme, plutôt utilisé en référence aux grands banquiers centraux, signifie que ceux-ci adoptent une politique monétaire dite « accommodante » en maintenant les taux d’intérêts des banques centrales bas, car ils ne considèrent pas que l’inflation ait un effet négatif sur la croissance du pays. L’attitude inverse est dite « hawkish ».

Dow Jones
Le Dow Jones Industrial Average (également nommé US30 chez certains courtiers) est un indice regroupant initialement les 30 plus grosses capitalisations industrielles américaines et calculé sur la valeur des actions qui le composent. Historiquement le plus ancien indice boursier, les investisseurs suivent aujourd’hui le S&P500, plus large et représentatif, car regroupant un panier de 500 valeurs cotées à la bourse de New York.

Droite de tendance
Voir la vidéo FWA "Supports, résistances et canaux".

Effet de levier
Un effet de levier est tout simplement un multiplicateur de votre capacité d’investissement sur les marchés financiers. Proposé par les courtiers et différent selon ceux-ci ou selon les types de comptes de trading, l’effet de levier permet d’investir un capital supérieur à celui disponible sur le compte. Pratique pour les comptes modestes, il peut cependant se révéler dévastateur car s’il permet de multiplier le capital et les gains, il multiplie également les pertes.

Épaule Tête Épaule
Voir la vidéo FWA "Chartisme Epaule-Tête-Epaule".

Épaule Tête Épaule inversée
Voir la vidéo FWA "Chartisme Epaule-Tête-Epaule".

EUREX
Basé à Frankfurt et appartenant à l’opérateur boursier Deutsche Börse, EUREX – European Exchange – est un des plus gros fournisseurs au monde de contrats Futures à terme et de cotations pour indices européens, emprunts d’état allemands et suisses. EUREX traite une moyenne annuelle de 1,3 milliards de contrats représentant des échanges quotidiens de plusieurs centaines de milliards d’Euros. De nombreux courtiers utilisent - moyennant paiement - les flux de cotations calculés et fournis par EUREX comme pour le DAX30 et l’EURO STOXX 50 par exemple.

EURONEXT
Place de marché géante regroupant les bourses de Paris, Bruxelles, Amsterdam et Lisbonne et elle-même cotée à la bourse de Paris, EURONEXT est le plus gros fournisseur d’actions au comptant, de contrat Futures et de produits dérivés pour l’Europe, voire mondial suite à sa fusion avec le New York Stock Exchange en 2007. De nombreux courtiers utilisent - moyennant paiement - les flux de cotations calculés et fournis par EURONEXT comme pour les actions, le CAC40, l’AEX 20 ou le PSI 20 par exemple.

Expert advisor
Un expert advisor – communément appelé EA – est un mini programme de trading automatique développé spécifiquement pour MT4 en langage MQL4. L’EA est programmé pour gérer de façon autonome la gestion des positions (entrée, stop loss, take profit) par rapport à une stratégie définie. Un véritable engouement et une communauté importante se sont créés autour du développement des EA, chacun essayant de trouver le Saint Graal. Jusqu’à ce jour, aucun EA n’a jamais réussi à maintenir une courbe de rentabilité continue au-delà de plusieurs mois, l’issue se concluant systématiquement par un crash total du compte. La raison avancée en est que les EA – contrairement à l’humain – sont incapables de s’adapter aux changements de conditions de marchés et continuent à appliquer la stratégie dans des conditions défavorables.

FED
La FED – Federal Reserve System – est la Banque Centrale des États-Unis. Elle est indépendante du pouvoir politique. Elle dispose d’un champ d’action et d’outils importants afin d’intervenir positivement sur les trois principaux mandats qui lui sont confiés par le Congrès des États-Unis : plein emploi, stabilité des prix (inflation) et taux d’intérêts à long terme. Ces trois objectifs définissent la politique monétaire. Elle publie régulièrement un état des lieux de l’économie américaine au travers du « Beige book ». La FED a également pour mission de réguler le système bancaire et maintenir la stabilité de tout le système financier américain. Composée entre autres du Conseil des Gouverneurs, elle intègre également le FOMC composé pour partie des douze présidents des FED de différents états américains. La FED comporte ainsi des instances de décision à la fois publiques et privées.

Flat
Être flat signifie que l’on sort neutre d’une opération, en général sur le point d’entrée ou grâce à une technique de hedging, sans gain ni perte.

FMI
Le FMI – Fonds Monétaire International – est une organisation institutionnelle ayant pour but d’assurer la stabilité du système monétaire international et la gestion des crises financières et monétaires en fournissant des crédits et prêts aux pays ou organisations publiques en difficulté.

FOMC
Le FOMC – Federal Open Market Committee – est le groupe décisionnel de la FED. C’est un organisme privé et indépendant, composé essentiellement des douze présidents des grandes banques régionales. À travers les Minutes de la Fed, il publie huit fois par an un état des lieux de l’économie et fixe les grandes lignes de la politique monétaire ainsi que les taux d’intérêts (taux directeurs).

Forex
Le Forex (Forex Exchange Market ou encore FX) est le marché mondial d’échange des devises accessible à tous les opérateurs, banques, institutionnels ou particuliers. C’est le marché le plus important en terme de volatilité et d’échange de liquidités, générant un flux quotidien supérieur à 5500 milliards de Dollars US. Il est ouvert 24 heures sur 24 du dimanche 23h00 au vendredi 22h00.

Futures
Le Future est un contrat à terme adossé à un actif (devise, indice, matière première, actions, obligations…) entre un vendeur et un acheteur. Produit financier officiel de spéculation par excellence pour les traders, les prix sont fixes et standards et ont un délai d’expiration précis et connu à l’avance par les deux parties. Un dépôt de garantie étant obligatoire pour chaque contrat/opération, traiter le marché des Futures nécessite d’avoir un compte de trading fortement crédité pour les investisseurs.

Gap
Le gap – également appelé gap d’ouverture – est un trou de cotation qui peut apparaître entre la clôture d’une séance et la réouverture de celle-ci, le cours ayant plus ou moins fortement décalé pendant ce laps de temps. Le danger est ici, pour les opérations étant restées ouvertes, de voir leur niveau de stop loss dépassé par le cours et donc d’être exécutées en perte bien plus importante qu’initialement prévue. Le meilleur moyen d’éviter les gaps est de ne pas rester en position entre deux séances (sur les indices européens par exemple entre 22h00 et 08h00, donc de ne pas être overnight) et sur les différents actifs le week-end afin de ne pas rester overweek avec le risque de subir les gaps d’ouverture du lundi matin, ceux-ci étant souvent les plus importants.

Hawkish
Du mot « hawk » en anglais, signifiant « faucon », ce terme, plutôt utilisé en référence aux grands banquiers centraux, signifie que ceux-ci adoptent une politique monétaire générale dite « non-accommodante » en privilégiant une hausse des taux d’intérêts des banques centrales, afin de lutter contre les pressions inflationnistes.. L’attitude inverse est dite « dovish ».

Heikin Ashi
Voir les vidéos FWA "Heikin Ashi Partie 1" et "Heikin Ashi Partie 2".

Indicateur économique
Un indicateur économique – la plupart du temps accessible à travers le calendrier économique – est une statistique ou une donnée sur les performances d’une économie ou d’un secteur spécifique d’une économie. Ces publications sont placées sous la responsabilité des banques centrales.

Indicateur technique
Un indicateur technique est un outil mathématique calculé sur les bougies passées d’un graphique et sensé aider les Traders dans leur analyse du cours. Du fait de leur mode de calcul – basé sur l’antériorité – un indicateur technique sera toujours en retard par rapport aux prix à l’instant T.

Indice des prix à la consommation (IPC)
Indicateur clé mensuel du calendrier économique, l’IPC mesure les variations de prix des biens et services - excepté les produits alimentaires et l’énergie - auprès des producteurs et fournisseurs.

Instrument
On désigne par instrument, tout produit financier – appelé aussi actif - ouvert à la transaction et que l’on peut acheter ou vendre.

ISM
L’ISM (non manufacturier ou des services) est un indice du calendrier économique calculé mensuellement auprès d’environ quatre-cents entreprises US. Il donne une indication précise sur le contexte économique général du secteur concerné. Un chiffre au-delà du niveau médian de 50 est considéré comme positif.

Long
Être long signifie que l’on est en position acheteuse. À l’opposé, vendre le marché ou un actif se dit « shorter ».

Lot
Le lot est l’unité de mesure qui permet de définir la taille de position calculée au moment de passer un ordre, donc du montant engagé dans une opération. 1 lot correspond à 100 000 unités de base d’un actif. La majorité des courtiers permet de trader à partir de 0,10 lot (mini lot) ou 0,01 lot (micro lot).

Major
Les majors sont les sept principales paires de devises les plus traitées par les traders et représentent les plus gros volumes d’échanges sur le marché du Forex. Elles bénéficient également des spreads les plus serrés chez les courtiers. EUR/USD, USD/JPY, GBP/USD, USD/CAD, USD/CHF, AUD/USD, NZD/USD.

Money management
Le money management est la gestion globale de l’argent sur une opération et plus globalement sur une stratégie et l’ensemble du compte de trading. C’est lui qui détermine l’exposition sur le marché à travers le calcul de taille de position, le risk reward, l’investissement moyen par opération, le risque maximum tolérable. Un bon money management est indispensable pour réussir sur les marchés.

Moyenne mobile
Voir la vidéo FWA "Les Moyennes Mobiles".

NASDAQ
Le Nasdaq – Nasdaq 100 ou US100 selon les courtiers – est un indice regroupant les 100 plus grosses capitalisations américaines dans les domaines technologiques, internet et communications. L’importance des mouvements d’achats et de ventes sur les plus grosses sociétés le composant (Apple, Amazon, Alphabet, Netflix, Tesla, Ebay, pour ne citer que les plus connues) rend le Nasdaq particulièrement volatile.

NIKKEI
Le Nikkei 225 Stock Average – ou JAP225 selon les courtiers – est l’indice de référence japonais. Il est composé des 225 plus grosses capitalisations cotées à la bourse de Tokyo.

Ordre au marché
L’ordre au marché est le type d’ordre le plus simple : c’est un ordre d’achat ou de vente direct au prix du marché à l’instant T. Sur MT4, on peut effectuer un ordre au marché par un simple clic (il faut au préalable avoir coché « Trading en Un Clic » dans l’onglet Trading du menu Outils / Options). L’ordre est alors immédiatement placé au prix indiqué.
ordre-au-marche-trading-definition

Overnight
Être overnight signifie que l’on garde une ou des positions ouvertes après 22h00, heure de clôture de Wall Street. Cela est particulièrement risqué sur les indices européens comme le Dax30 ou le CAC40 en raison des probabilités de gap à la reprise des cotations le lendemain matin 08h00 lors de l’ouverture des places de marché européennes, ces indices ne cotant pas entre 22h00 et 08h00.

Overweek
Être overweek signifie que l’on garde une ou des positions ouvertes pendant le week-end après la clôture de Wall Street à 22h00 le vendredi. Cela est particulièrement risqué sur les indices en raison des probabilités de gap à la reprise des cotations le dimanche à 23h00 pour les Indices US et asiatiques et, le lundi 08h00 pour les indices européens. Ce risque s’applique également aux commodities (matières premières comme le pétrole, l’or ou l’argent).

PBOC
PBOC est l’acronyme utilisé pour désigner la banque centrale de Chine « People’s Bank of China ».

PIB
Le PIB – produit intérieur brut – mesure la variation annualisée en pourcentage de l’ensemble des biens et services produits par l’économie d’un pays, ajustée à l’évolution de l’inflation. C’est une des publications les plus suivies par les traders sur le calendrier économique.

Pin bar
Voir la vidéo FWA "Introduction aux Chandeliers Japonais".

PMI
Le PMI – Purchasing Manager’s Index – est un indicateur du calendrier économique particulièrement important et donc scruté par les opérateurs boursiers. Il est calculé sur la base de sondages auprès d’un panel influent de directeurs des achats de grosses sociétés essentiellement cotées en bourse. Les plus importants sont, par type de secteur, le PMI manufacturier et le PMI des services. Comme le Conference Board - Consumer Confidence Index -, le PMI est un indicateur dit « avancé » dans le sens où il est une projection d’intentions des sociétés. Il est présenté sous la forme d’un chiffre inférieur ou supérieur à 50. Un chiffre inférieur à 50 signifie que le secteur est en contraction, un chiffre supérieur signifie que le secteur est en croissance.

Price Action
Le price action (action de prix) est un style de trading basé exclusivement sur l’observation des chandeliers et des mouvements du cours, sans aucun indicateur. Les traders price action se concentrent essentiellement sur les formes de bougies, les supports et résistances, les swings et les niveaux de retracement de Fibonacci.

Profit warning
Terme utilisé dans le monde de la bourse et du marché actions. Un profit warning est « un avertissement sur résultat » émis par une société cotée en bourse. La société avertit ses actionnaires et les investisseurs que les bénéfices attendus pour le prochain trimestre seront inférieurs à ceux du même trimestre de l’année précédente.

PRZ
La PRZ – potential reversal zone – est une zone plus ou moins large définie dans l’utilisation des figures harmoniques indiquant une probabilité de retournement du cours. Elle est calculée en interne par le scanner et correspond à une accumulation mathématique de concordances de retracements de Fibonacci, de zigzags et de niveaux de réaction du prix. Elle est matérialisée par un carré ou rectangle vert/jaune pour une zone de retournement haussier ou rouge/orange pour une zone de retournement baissier. Une figure harmonique n’est pas valable sans PRZ.
PRZ-baissiere-trading-definition
PRZ-haussiere-trading-definition

Pull back et Throw back
Un pull back (repli) est un mouvement technique du cours - correspondant souvent à un retracement ou une consolidation - qui vient re-tester un niveau défini, une résistance, un support, un canal ou une ligne de cou de figure chartiste, avant de revenir dans la tendance de fond.
Pull-back-trading-definition

Quatre sorcières
Terme utilisé en France pour désigner le jour d’expiration simultanée des contrats à termes (Futures) sur indices, options sur indices, options sur actions et contrats à terme sur actions. Ces quatre catégories d’actifs arrivent à échéance le troisième vendredi de mars, juin, septembre et décembre. Les investisseurs doivent donc clôturer leurs positions, en ouvrir éventuellement de nouvelles et en assurer la compensation. L’ensemble de ces mouvements provoque souvent une forte volatilité lors de la dernière heure de cotation des séances (16h30-17h30 pour les places européennes, 21h00-22h00 pour les places US). À noter qu’aux USA, les Américains utilisent le terme de « Trois sorcières » et non « Quatre sorcières » car ils considèrent en fait seulement les contrats à termes sur indices, options sur indices et options sur actions (et moins les contrats à terme sur actions). En Europe, on utilise le terme « Trois sorcières » pour les expirations ayant lieu le troisième vendredi de chaque mois mais c’est en fait techniquement une erreur ; cette journée des Trois Sorcières est d’ailleurs souvent sans grande incidence sur les cours.

Rallye
Un rallye est un mouvement haussier rapide, puissant et continu, sans réelle phase de correction intermédiaire et soutenu par des achats massifs, les vendeurs s’étant retiré du marché. Un rallie intervient souvent de façon brutale après un léger ralentissement du cours. Il se matérialise en général sur les unités de temps longues – D1 ou W1 – mais de mini-rallies peuvent avoir lieu sur les unités de temps plus courtes, suite par exemple à une annonce positive après une hésitation du cours. Certains traders emploient à tort le mot rallie pour désigner un mouvement baissier rapide et puissant mais il faut en fait utiliser dans ce cas le terme de « Sell-Off ».

Range (Trading range)
Le cours d’un actif est en trading range - ou range - lorsque celui-ci évolue de façon latérale sur une période donnée et continue entre une zone haute de résistance et une zone basse de support et que celles-ci sont bien définies. Le cours rebondit alors assez nettement entre ces deux extrêmes. Lorsque le cours casse fermement la zone de support ou de résistance, on parle alors de sortie de range.
Range-trading-definition

Rapport ADP
Le rapport ADP - National Employment Rapport - aussi appelé rapport national sur l’emploi, est un indicateur majeur du calendrier économique US à publication mensuelle. Publié 48 heures avant le rapport sur la situation de l’emploi, qu’il ne faut pas confondre, il est considéré par les investisseurs comme la publication la plus complète et la plus représentative des données de l’emploi américain au niveau national. Les données servant à la construction du rapport sont collectées directement auprès d’un échantillon représentatif de la population, sur les fiches de paie de l’administration et sur les versements sociaux d’environ 400 000 entreprises. Le rapport est également divisé en régions, mettant en évidence les évolutions négatives ou positives des grands états, secteur d’activité par secteur d’activité.

Résistance
La résistance (à l’opposé du support) est un niveau ou une zone sur laquelle le prix d’un actif bute plusieurs fois montrant ainsi la difficulté des acheteurs à franchir ce niveau par le haut, en lutte avec les vendeurs. Selon le principe de l’overlap, une fois le niveau de résistance franchi et en fonction de son importance, il est fréquent que ce niveau devienne alors support. On peut parler de résistance lorsque le cours bute au minimum deux fois sur le niveau (dans le cas contraire, il ne s’agit que d’un simple plus haut). La borne haute d’un range peut être considérée comme une résistance.

Retracements de Fibonacci
Les retracements de Fibonacci (il existe aussi les extensions de Fibonacci) sont des niveaux prédéterminés et calculés mathématiquement selon les principes du nombre d’or. Étant un des indicateurs les plus utilisés dans l’analyse technique, ces niveaux ont une valeur auto-réalisatrice, un très grand nombre de traders surveillant ces niveaux. Ils sont principalement utilisés pour déterminer jusqu’où le prix est susceptible d’aller – et donc de réagir – en retraçant le dernier mouvement du cours.

Rollover
Le rollover est en fait un swap (intérêts de change) appliqué par le courtier sur les opérations ouvertes au-delà de 23h00 et/ou au-delà de trois jours consécutifs. On différencie par habitude les termes swap et rollover mais il s’agit en fait de la même chose d’un point de vue technique. Même si cela est donc techniquement faux, on parle par habitude de swap pour les intérêts calculés d’une journée à l’autre et de rollover pour les intérêts calculés sur trois jours ou plus en fonction de l’actif. Le rollover peut être soit négatif soit positif.

RSI
Voir la vidéo FWA "Le RSI".
Le RSI – relative strenght index – est un indicateur borné (il ne peut aller en-dessous de 0 et au-delà de 100) permettant d’identifier si le marché est potentiellement en survente ou en surachat. Par défaut, il est calculé sur 14 période et on considère la limite de survente à 30 et celle de surachat à 70. En fonction de la stratégie de chaque trader, ces limites peuvent varier. Cependant, l’intérêt du RSI est que c’est certainement l’indicateur le plus utilisé au monde, avec ses réglages par défaut. Il semble donc plus profitable de l’utiliser tel quel, permettant ainsi de voir ce que la majorité des traders – et des robots – voit également. Certaines stratégies de trading utilisent le principe de divergence entre le RSI et le cours de l’actif. D’autres utilisent le zone médiane des 50 comme zone de neutralité du cours.
RSI-trading-definition

Scalping
Le scalping est une forme de trading à très court terme. Les traders entrent et sortent du marché le plus rapidement possible en allant chercher de faibles variations de prix, parfois un point pour les scalpeurs les plus agressifs. Les deux actifs les plus traités en sont le DAX30 et l’EURUSD en raison de leur forte volatilité et de leur faible spread. Le scalping est considéré comme la forme la plus risquée du trading ; la majorité des algorithmes de trading fonctionnent selon ce principe.

Sell
Action de vendre.

Sell limit
Un ordre sell limit est un ordre de vente différé à seuil de déclenchement dont le prix d’ouverture de l’ordre est supérieur au cours actuel. Cela signifie que l’on attend que le cours monte pour atteindre le prix – plus haut - sur lequel on souhaite vendre. Les ordres sell limit peuvent se placer à l’avance et rester en attente de déclenchement.
Sell-limit-trading-definition

Sell stop
Un ordre sell stop est un ordre de vente différé à seuil de déclenchement dont le prix d’ouverture de l’ordre est inférieur au cours actuel. Cela signifie que l’on attend que le cours baisse pour atteindre le prix - plus bas - sur lequel on souhaite vendre en anticipant que celui-ci continue à baisser. Les ordres sell stop peuvent se placer à l’avance et rester en attente de déclenchement.
Sell-stop-trading-definition

Sell-Off
Un sell-off est un mouvement baissier rapide, puissant et continu, sans réelle phase de correction intermédiaire et soutenu par des ventes massives, les acheteurs s’étant retiré du marché. Les sell-off peuvent se produire suite à un résultat économique particulièrement décevant, un événement politique majeur et inattendu ou un acte terroriste.

Short
Être short signifie que l’on est en position vendeuse.

Shorter
Shorter le marché ou un actif signifie que l’on vend celui-ci. À l’opposé, acheter le marché ou un actif se dit « être long ».

Slippage
Le slippage - glissement en anglais - est la différence entre le prix demandé – prix d’entrée, stop loss ou take profit – et celui auquel vous êtes réellement exécuté ; on peut parler de mini trou de cotation. Cela est dû essentiellement à un manque de volatilité et de liquidité sur l’actif, c’est à dire qu’il n’y a pas de contrepartie sur ces niveaux de prix. Peu gênant dans le trading intraday ou sur unités de temps moyennes et longues, cela peut être problématique dans la pratique du scalping, les opérations se traitant parfois au point près.

Sous-jacent
De base, le terme sous-jacent, utilisé seul, n’existe pas et est souvent mal compris dans le monde du trading. Le vrai terme est « actif sous-jacent ». Il s’agit en fait de n’importe quel actif financier auquel est adossé un produit dérivé. Par exemple, le contrat Future EUR/USD est l’actif sous-jacent du produit dérivé CFD EUR/USD.

Spread
Le spread est techniquement la différence entre le prix de vente (BID) et le prix d’achat (ASK) d’un actif à l’instant T. En fonction de la volatilité et des heures de cotations, cette différence peut fortement varier. Il est donc très important d’en tenir compte lors du placement des niveaux d’une opération. Le spread est matérialisé sur le graphique par les deux lignes de prix ASK et BID et dans la fenêtre « observation du marché » dans la colonne de droite, représentant le différentiel entre les prix de l’offre et le prix de la demande. De façon générale, plus un actif est liquide – traité en gros volumes par les opérateurs – plus le spread est serré ; à contrario, sur les actifs peu traités comme les paires exotiques, le spread peut devenir important et rendre inintéressantes les opérations sur ces actifs dans les unités de temps courtes. Le spread correspond à la commission que prend le courtier à la fois à l’ouverture d’une opération; c’est son principal moyen de rémunération.

Stop loss
Le stop loss définit communément le niveau d’invalidation - donc la perte - fixé par le trader lorsqu’il place un ordre. Ce niveau est directement entré dans le ticket d’ordre et l’opération est clôturée en perte lorsque que le cours atteint ce niveau (à l’opposé, l’opération clôture en gain lorsque le cours atteint le take profit). Le stop loss est la base d’un bon money management car il permet au trader de limiter sa perte sur un prix défini et donc de connaître dès le départ la perte maximale si l’opération était perdante. Attention cependant, les stop loss ne sont pas garantis par les courtiers lors des périodes de cessation de cotations comme sur les indices européens la nuit ou tout actif le week-end. Si le cours rouvre au-delà - gap d’ouverture - de la valeur initialement définie du stop loss, c’est ce prix d’ouverture qui sera pris en compte comme niveau de sortie de l’opération ; techniquement, la perte peut donc être illimitée en cas de gap très puissant, voire même « cramer » un compte ou, pire encore, le trader peut dans les cas extrêmes se retrouver en solde négatif. Cela est évidemment excessivement rare mais peut arriver. À noter que certains courtiers proposent des comptes de trading avec stop loss garanti ; cela implique en contrepartie des limitations sur le compte.

Stop out
Le stop out est le niveau de marge minimale requise par le courtier permettant de maintenir une position ouverte. Dès que ce niveau est atteint, l’opération concernée est alors automatique clôturée par le courtier, la marge n’étant plus suffisante pour garantir l’opération.

Stop suiveur
Un stop suiveur est un niveau de stop loss qui suit de façon automatique le cours afin de sécuriser une opération en cours. Il n’est pas basé sur un niveau défini mais sur un écart en pourcentage défini entre le cours et ce niveau de stop. L’opération se poursuivra tant que le cours restera au-delà de cet écart.

Support
Le support (à l’opposé de la résistance) est un niveau ou une zone sur laquelle le prix d’un actif bute plusieurs fois montrant ainsi la difficulté des vendeurs à franchir ce niveau par le bas, en lutte avec les acheteurs. Selon le principe de l’overlap, une fois le niveau de support franchi et en fonction de son importance, il est fréquent que ce niveau devienne alors résistance. On peut parler de support lorsque le cours bute et rebondit au minimum deux fois sur le niveau (dans le cas contraire, il ne s’agit que d’un simple plus bas). La borne basse d’un range peut être considérée comme un support.

Swap
Initialement appliqué sur le seul marché des devises, le swap - appelé échange chez certains courtiers mais c’est en fait un rollover - est appliqué par les courtiers CFD sur les opérations gardées ouvertes au-delà de 23h00. Chaque ordre ouvert implique pour le courtier l’emprunt de la devise servant à la cotation de l’actif afin de pouvoir acheter la devise de base. Dans les faits, cela se traduit par une somme positive ou négative appliquée pour chaque journée ouverte d’une opération (ou tous les trois jours pour certains actifs, essentiellement les commodities, appelé dans ce cas-là rollover). Sur les paires exotiques, il convient de tenir compte du swap avant d’ouvrir une position car celui-ci peut être élevé et représenter une somme importante au bout de plusieurs jours et donc entamer sérieusement le profit final. On peut facilement connaître la valeur de swap d’un actif dans MT4 avant de prendre position en allant dans la fenêtre « observation du marché » puis clic droit sur l’actif concerné, puis « spécifications ». En bas de la fenêtre on voit alors la valeur de swap en points pour les positions acheteuses et vendeuses et la temporalité d’application.
Swap-trading-definition

Swing trading
Le swing trading est une stratégie de trading - ou élément de stratégie de trading - en général à moyen terme, qui consiste à anticiper et trader les retournements de tendance sur des plus hauts et des plus bas, ceux-ci formant ce qu’on appelle des swings (swing signifiant balançoire en anglais, le terme illustre bien la technique). Les niveaux de swing étant plus visibles et fiables sur les grandes unités de temps, cela explique que cette stratégie soit généralement utilisée pour des opérations moyen terme.

Take profit
Le take profit définit communément le niveau d’objectif de gain fixé par le trader lorsqu’il place un ordre. Ce niveau est directement entré dans le ticket d’ordre et l’opération est clôturée en gain lorsque que le cours atteint ce niveau (à l’opposé, l’opération clôture en perte lorsque le cours atteint le stop loss). Plus techniquement, le take profit est en fait un ordre de vente donné au courtier pour liquider une position à l’achat et, pour une position à la vente, un ordre d’achat. Cela s’explique par rapport aux contrats Futures où il faut nécessairement qu’il y ait contrepartie lors des échanges : si un ordre est sorti gagnant par un trader, cela signifie mécaniquement qu’un autre trader sort perdant d’une position. Cela n’est pas vrai pour les CFD où la notion de gain ou de perte ne se fait que sur la différence de prix entre le prix d’ouverture et le prix de clôture, d’où le nom de Contract for Difference.

Tendance
Voir les vidéos FWA "Les Chandeliers Japonais" et "Les Moyennes Mobiles".
La tendance est, comme son nom l’indique, la tendance haussière ou baissière des mouvements de prix d’un actif en fonction d’un horizon de temps donné. On parle ainsi de tendance court terme, moyen terme et long terme. Lorsque le cours n’est pas en tendance claire, il peut alors être hésitant, en déplacement latéral ou en range. Une tendance haussière est matérialisée par des plus bas toujours plus hauts et des plus hauts toujours plus hauts ; une tendance baissière est matérialisée par des plus hauts toujours plus bas et des plus bas toujours plus bas (théorie de Dow). Savoir reconnaître la tendance de fond du cours est à la base de la plupart des stratégies de trading et plus largement de l’analyse technique.
tendance-baissiere-trading-definition
tendance-haussiere-trading-definition

Timeframe
Le graphique d’un actif peut être visualisé dans différentes unités de temps, chaque bougie représentant alors une période de l’unité de temps choisie. En fonction de son propre style de trading et de l’horizon de temps de son analyse, on peut choisir de regarder les graphiques avec des bougies représentant chacune une minute (M1 ) une heure (H1), jusqu’à un mois (MN). En fonction de l’unité de temps choisie, le trader peut ainsi avoir une vision du cours de l’actif qui soit à court-terme (intraday), moyen terme ou long terme. Le scalping se pratique plutôt sur un horizon de temps très court (M1 et M5) alors que le swing trading se pratique plutôt sur les unités de temps plus longues, à partir de H4 (chaque bougie représentant donc quatre heures). M1, M5, M15 et M30 sont considérées comme les unités de temps les plus fragiles car dans le « bruit du marché ». Les grandes unités de temps, à partir de H4 sont considérées comme plus fiables, l’unité maitresse étant le D1, chaque bougie représentant une séance complète de négociation. Le trading multi frame – analyse du graphique basée sur plusieurs unités de temps – est de plus en plus pratiqué par les traders car offrant une vision plus large et pertinente de la tendance de fond confirmée sur plusieurs horizons de temps.
Time-frame-trading-definition

Triangle
Voir les vidéos FWA "Chartisme - Les triangles ascendants et descendants" et "Chartisme - Les triangles symétriques".

Trois sorcières
Terme utilisé en à tort en France pour désigner le jour d’expiration de certains contrats à termes et options, le troisième vendredi de chaque mois, ce qui n’a pas lieu d’être. Aux USA, les Américains utilisent en fait le terme de « Trois sorcières » (Triple witching) pour nommer les troisième vendredi de mars, juin, septembre et décembre et que nous appelons chez nous « Quatre sorcières ».

Volatilité
La volatilité est la rapidité et l’amplitude des mouvements du cours d’un actif autour d’un prix moyen sur une période donnée, autrement dit la variation du cours. Les traders recherchent en priorité les actifs dits volatils – donc qui ont des mouvements importants – car offrant plus d’opportunités d’entrées sur le marché. Une volatilité inhabituelle ou trop forte peut par contre être le signe d’une instabilité de l’actif.

Volumes
Les volumes sont la quantité d’actions ou de contrats achetés et/ou vendus d’un actif sur une période donnée. Dans le monde du Trading, les seuls vrais volumes sont ceux des contrats futures et des options, les volumes CFD n’existant pas. Il existe un indicateur « volumes » dans MT4 mais celui-ci ne représente en aucun cas les volumes réels, il ne fait que montrer les échanges des clients du courtier concerné.

WTI
Le WTI - West Texas Intermediate - est le nom communément employé par les traders et les courtiers pour désigner un des deux actifs liés au pétrole (OIL). Tout comme le BRENT, le WTI sert de référence mondiale aux cours du pétrole brut.

ZEW
L’indice ZEW est un indicateur à publication mensuelle basé sur l’analyse d’un échantillon d’analystes et d’investisseurs européens privés et institutionnels. Il fait partie des publications du calendrier économique particulièrement suivies par les traders agissant sur les indices européens et l’Euro. Le ZEW est un indicateur dit « avancé » dans le sens où il est une prévision sur l’économie de la zone concernée de cet échantillon d’analystes. Son calcul se fait sur le différentiel des prévisions négatives et positives, sachant que les prévisions neutres sont également prises en compte dans le mode de calcul. Les deux publications les plus suivies sont l’indice ZEW Allemand et l’indice ZEW pour l’Eurozone.